L’échauffement

Standard
J'aime, Je partage!Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

musculation-chez-soi

Rôles de l’échauffement: Plusieurs rôles sont à prendre en compte pour l’échauffement, mais nous nous pencherons davantage sur la prévention des blessures, ainsi que la préparation et l’amélioration de la performance.

 

L’objectif n°1:  Ne pas consommer trop d’énergie.

L’objectif est d’augmenter la température musculaire, mais sans trop puiser dans les réserves énergétiques. Il est donc important de garder à l’esprit ce principe « ne pas faire trop d’efforts intenses pendant l’échauffement ».

 

principe 1 ne pas consommer trop d'energie

L’objectif n°2: La température musuclaire.

Il y a 2 niveaux lors de l’échauffement : augmentation T° msuculaire et augmentation de la T° corporelle.

La température corporelle augmente de manière linéaire, de façon faible et très lente, car elle augmente d’1°  au bout de 30’. Importante, mais il faut d’abord commencer par augmenter la T° musculaire.

La température musculaire augmente de façon significative d’environ de 2 à 3° en 10’. 1° supplémentaire augmente de 5% la performance, ce qui n’est pas négligeable.

Il faut dans un 1er temps augmenter la T° musculaire et pour cela il faut qu’il y est une contraction musculaire et relâchement pour permettre une meilleure vascularisation.  Le muscle est une « pompe » et celle-ci va augmenter la vascularisation et ce qui va permettre d’obtenir une élévation de la T° musculaire.

La diminution de la viscosité se fait grâce à l’augmentation de la température musculaire, ce qui va permettre de diminuer les adhérences et donc de diminuer les risques d’accidents. Elle se fait par l’augmentation de la circulation sanguine dans le muscle, ce qui va élever la température musculaire, donc diminue aussi les adhérences musculaires et articulaires et va finir par diminuer les risques de ruptures musculaires.

 

Température musculaire

diminution viscosité 1

 

Conclusion: l’échauffement dépendra de différents facteurs, tel que la température extérieure, la fatigue de l’athlète, mais aussi de la durée de l’effort.

 

Brice TERRIER

Coach sportif, conseiller en nutrition, formateur.

One thought on “L’échauffement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>